Le mot des élus du groupe minoritaire Ligné Avenir

Dans les communes de plus de 3 500 habitants, la minorité municipale a droit à un espace d’expression dans les supports de communication en lien avec les réalisations et la gestion du Conseil municipal. Aussi, depuis le 1er septembre 2016, le Conseil municipal a décidé de mettre en conformité son règlement intérieur avec les dispositions du code général des collectivités territoriales. Actuellement, cet espace d’expression se matérialise dans le magazine municipal et sur le site web de la commune. Le règlement définit la taille et les caractéristiques de cet espace (1 600 signes, espaces compris, hors titre, contact et signature, ce qui est supérieur à ce que proposent bien d’autres communes). Aucune communication n’est censurée si cette dernière respecte les règles de publication définies. Dans le cas contraire, il est demandé à la minorité de modifier son texte. D’autre part, la fréquence d’expression, y compris sur le site web, sera conforme à celle de la périodicité du magazine municipal. Enfin, l’opposition aura la possibilité de mettre sur le site web  un article différent de celui publié dans le support écrit, mais avec les mêmes règles de publication définies.

Tribune Libre (Ligné Info n°117)

Le remplacement par Enedis et GRDF de nos compteurs (pourtant robustes) par des nouveaux dits « communicants » Linky et Gazpar, est présenté comme LA solution à la transition énergétique. Mais nous connaissons déjà les gestes éco-citoyens à mettre en œuvre et avons déjà accès au suivi de nos consommations. Si l’on ajoute les risques liés à la santé (ondes électromagnétiques supplémentaires, donc effet « cocktail accumulateur »), l’aspect social (devenir des postes d’agents relevant les compteurs), la protection des données personnelles, l’obsolescence programmée (5 à 7 ans selon Enedis et GRDF) de nouveaux compteurs moins « tolérants » et disjonctant régulièrement (vous sera alors proposé de souscrire un abonnement de puissance plus élevée), le fait qu’ils prennent parfois feu,…on comprend mieux les inquiétudes.

Notre rôle d’élus était donc de poser le débat et de demander l’application du principe de précaution (comme 440 communes qui ont à ce jour voté contre ce déploiement, dont Varades et Châteaubriant). Monsieur Le Maire, tout en faisant voter par le Conseil Municipal la mise en œuvre d’une étude de faisabilité pour Gazpar à Ligné (décision que nous n’avons pas suivie), a proposé qu’ait lieu un débat contradictoire, qu’il faudra d’ouvrir aux Lignéen(ne)s et à des experts autres qu’Enedis et GRDF. Le dernier conseil a également marqué le transfert de compétence concernant les bibliothèques à la COMPA. Celui-ci permet un accès gratuit sur tout le territoire à la lecture publique. Il est seulement regrettable que ce transfert ne soit pas à coût constant pour la collectivité.

Nous terminerons en vous adressant tous nos meilleurs vœux 2018 de bonheur et de bonne santé, pour vous et tous vos proches.

Tribune Libre (Ligné Info n°116)

Les élèves des écoles et des collèges ont repris le chemin de leur scolarité : nous leur souhaitons réussite et épanouissement, dans un contexte de réforme des rythmes scolaires (la 3ème en 9 ans), qu’il n’est pas toujours simple d’expliquer, ni de gérer, notamment avec les débats autour du caractère préjudiciable de la semaine de quatre jours.

Suppression progressive de la taxe d’habitation, des réserves parlementaires, des emplois aidés : ce sont là certaines des décisions du gouvernement qui auront également un impact sur les budgets des communes et des associations, dont les missions sont d’intérêt général. Après avoir obtenu une voix au sein du Conseil Municipal de Ligné, nous avons pu voter en septembre avec 2 855 autres « grands électeurs » du département à l’occasion des Sénatoriales. Les partis politiques composant la majorité gouvernementale y ont affiché au grand jour leurs divisions et dissidences. Certains élus, affirmant encore il y a peu vouloir consacrer leur mandat à améliorer la vie des Ligérien(ne)s, affichaient une toute autre ambition nationale.

Loin de ces tumultes politiques indécents, ces derniers mois ont été marqués par des catastrophes cycloniques terribles. Nos pensées vont bien sûr aux victimes de ces évènements, dont l’ampleur inégalée est due, nous le savons tous, au dérèglement climatique. Comment ne pas ressentir de colère face à l’impuissance de la communauté internationale à protéger ses populations et à lutter efficacement contre les émissions de gaz à effet de serre ? Dans ce contexte, la mission de médiation et concertation relative au projet d’aéroport à Notre Dame des Landes revêt une importance majeure, pour une prise de décision politique que nous espérons courageuse et responsable.

Tribune Libre (Ligné Info n°115)

Le forum associatif et la Fête du Mouton ont de nouveau montré la vitalité des bénévoles oeuvrant sur la commune : bravo et merci à toutes et tous pour cet investissement et ces moments conviviaux de partages et d’échanges. Place désormais à la rentrée après un été qui, nous l’espérons, aura permis à chacun(e) de se ressourcer. Certaines annonces politiques (notamment la suppression de la taxe d’habitation) devraient avoir un impact sur les finances communales et donc sur les tarifs et les services communaux. Raison de plus pour être plus rigoureux dans les prises de décisions relatives aux projets à venir à Ligné, notamment lorsqu’ils manquent de visibilité financière. En démocratie, chacun(e) doit pouvoir s’exprimer librement sur l’ensemble des sujets, avec son analyse de la situation, ses convictions, et ceci en toute liberté et sans crainte. Savoir rester soi-même,en portant une vision et des positions qui peuvent parfois être différentes de la majorité municipale, mais aussi parfois complémentaires, dans l’intérêt de tous(tes) : ce sont là des principes que nous continuons d’appliquer au sein du conseil municipal. À l’opposé de la pensée unique, la confrontation d’idées, le respect de l’autre et des décisions prises collégialement sont des richesses que les élu(e)s ont également le devoir de faire vivre au nom de l’ensemble des concitoyens(ne)s de la commune de Ligné. Bonne reprise à toutes et à tous, et à votre disposition pour toute rencontre ou échange.

Partager cette page sur :